L'inconvénient de l'école Diwan de Kemper pour nous locronanais, c'est qu'elle m'oblige à faire 1h de voiture tous les vendredi matins pour faire ma part hebdomadaire de covoiturage. L'heure est assez propice aux lumières rasantes, et c'est donc en revenant de Quimper par la route du Croezou, après avoir croisé et mal photographié une biche qui passait par là, j'étais en alerte et quand le goupil s'est pointé dans un champ. L'esprit rapide pour une fois, j'anticipe sa trajectoire pour planter la 205 dans le fossé opposé, et le temps d'une fuite j'ai eu quelques clichés, pas très précis (objectif 180mm sur un sujet à 200m), mais mignons quand même.

Comments are closed.