Jeudi  10 fév 2012, 9h30, 1°C au thermomètre, petit détour par Argol en roulant vers Brest.

Je retrouve Sebastien Ollivier, qui a attrapé le virus du poisson avec son père, pêcheur en rivière. Poissonnier de son état, Seb parcourt la campagne avec son petit camion "Mer d'Iroise", il fait partie de ces ambulants qui participent à la vie de nos bourgs, malgré une clientèle parfois timide en hiver. Mais sa présence est indispensable: on l'a assez répété, la profession est le meilleur avocat de la lutte contre la désertification rurale, avec un rôle économique non négligeable puisqu'il s'approvisionne bien évidemment en local, à la criée d'Audierne, de Brest ou du Guilvinec.

Retrouvez le sur les marchés à Telgruc (mardi et vendredi matin), à Argol (jeudi matin), Pleyber Christ(Mercredi matin), à Quimper (Samedi matin), ou en saison estivale au marché du dimanche matin de Plonevez Porzay, et peut être bientôt sur son site internet, débouché à l'export désormais viable, sur lequel nous travaillons ensemble. St-pierre, grondin rouge, dorade grise, c'est surtout le lieu jaune pêché à la ligne qui a flatté mon objectif : allez faire un tour chez les ligneurs de bretagne (dont j'ai réalisé le site internet, actuellement en cours de refonte) pour découvrir une technique de pêche artisanale parmi les plus spectaculaires de notre vieille péninsule.

Comments are closed.