Plus puriste tu meurs : maçon spécialiste du granit cornouaillais, Philippe Cornic travaille depuis des années sur la restauration du patrimoine, projet  qu'il mène de main de maître sur les chantiers qu'il a choisi pour leur intérêt historique, architectural et paysager. Connu pour avoir aménagé l'ancien manoir "Clos de Trevannec" à Pont l'Abbé (voir article du Télégramme), il aborde le travail sous l'angle rassurant et  désormais particulièrement porteur de l'éco construction, avec une gestion des déchets poussée à l'extrême :  Les gravats sont stockés en tas, triés, tamisés, et le sable ainsi extrait sert à la fabrication du mortier de chaux pour le montage des murs, le ciment étant bien évidemment proscrit pour ses piètres qualités de résistance, sa durabilité moyenne, et son esthétique industrielle. Doté d'une  précision de  chirurgien, le maçon n'a qu'une idée en tête : transmettre son savoir-faire, avec le respect des matériaux et des méthodes anciennes, faites pour durer. Alors le temps d'un chantier, on profite de la météo printanière, bercés par la charge érotique d'un mur de moellons d'où fut extrait, un matin, la mascotte rouge qu'on accroche depuis à une branche en début de chantier, marquant l'entrée sur le territoire sacré. Voir son site officiel : Intelligencedesmains.com, Philippe Cornic, conseil en acquisition et travaux sur les propriétés à valeur patrimoniale

Comments are closed.