j'avais développé une nostalgie pour les bottes de pailles, dans lesquelles j'ai passé de longues journées d'été. et maintenant au bout de 10 ou 20 ans, les rounds ballers se sont imposés dans les collines du porzay. Et ce n'est pas pour déplaire aux nombreux photographes en herbe que je vois en cette saison patienter devant ces sculptures à la burren.

Comments are closed.